Chat with us, powered by LiveChat

UN MOT DU CEO

Gaétan DI MARTINO est le fondateur de Juris.live. Avocat confirmé et Managing partner au sein d’un groupement d’avocats international, il a travaillé pendant 2 ans sur la mise au point de cette nouvelle solution collaborative. Son objectif est d’apporter aux professionnels du secteur juridique une vraie solution face à la transformation digitale de notre société. Il nous explique…

Gaétan, en quoi Juris.live va révolutionner les métiers d’avocats ?

“Juris.live est un espace global de travail collaboratif en mode Cloud.”

 L’application remplace et demain élimine les e-mails. Elle permet de partager des informations et documents de sources diverses et surtout très volumineux rapidement et de façon directe. Les fichiers envoyés via emails sont source d’insécurité (on peut les modifier, les transférer, les perdre ou se les faire intercepter), chronophages (aucun système de classement automatique efficace) et deviennent ou deviendront illisibles en raison de leur accumulation à moyen ou long-terme. Il faut 30 secondes pour prendre connaissance d’un courriel, mais nous recev(r)ons plus de deux courriels par minute. C’est le choc de communication.

L’application permet de replacer le client au centre de la relation avocat-client : il est intégré dans le workflow quotidien du cabinet, peut interagir, et contacter à tout moment une personne disponible au sein du cabinet. Ses documents sont diffusés sur la plateforme, annotés et automatiquement stockés. Le client et l’avocat optimisent ensemble le traitement de l’information et donc du dossier. L’application propose aussi d’autres fonctionnalités comme l’agenda partagé, la gestion de projets ou les conférences vidéo ou le partage d’écran. Les contraintes de lieux ou de déplacements ne sont plus un obstacle.

 

“Le client évalue sur chaque dossier l’action du cabinet, l’aide à s’améliorer et contribue à la progression des statistiques de satisfaction clients.”

Enfin, chaque utilisateur contrôle ses données, choisit les personnes avec lesquelles il souhaite les partager et peut à tout le moment les supprimer.

Comment vous est venue l’idée d’une solution collaborative pour avocats et clients ?

“Les clients ont besoin d’une attention constante et souhaitent être au centre de tous les échanges. Ils comprennent mal nos factures et ne réalisent pas l’ampleur des diligences accomplies”

En même temps, les flux d’informations proviennent de canaux d’informations trop nombreux, non coordonnées et non sécurisés.

L’avocat moderne ne dispose d’aucun outil susceptible de gérer les données en masse, empêchant la montée en puissance de nos cabinets. Juris.live a été créé pour cela.

Juris.live :

  1. Gère les données de façon sécurisée. Les utilisateurs commencent à être sensibles aux vols de données et les avocats sont garants du secret professionnel qu’ils hébergent chez des géants américains. La confiance des clients est d’autant plus importante qu’on leur apporte une solution simple et sécurisée.
  2. Unifie les canaux de communication. L’application concentre en un lieu unique tous les échanges : courriers, courriels, SMS, téléphone, fax, WhatsApp, google drive, Trello, etc. All-in-one.
  3. Comble les attentes du client moderne : une attention constante, une connaissance omnisciente du dossier et la communication facile. L’avocat peut déployer une équipe en back-office pour l’aider dans ses tâches. C’est l’avènement des « teams » d’avocats et le déploiement d’un nouveau business model.

 

Quels en sont les bénéfices constatés par vos clients sur les projets juridiques ?

 

“L’application offre une meilleure organisation et un meilleur traitement des dossiers entre avocats et clients. Les échanges sont plus rapides et plus directs.”

 

Nous passons 3 à 6h par jour à lire, transférer, classer et rechercher des emails. Avec Juris.live, le temps administratif lié au traitement de l’information est diminué de 30%. Les avocats peuvent travailler plus.

La collaboration intelligente permet l’interaction permanente – lorsqu’elle est nécessaire – entre avocats et clients mais aussi entre les avocats eux-mêmes. La productivité augmente en parallèle de 25%. Les avocats travaillent également mieux.

L’application permet donc à chaque avocat de reprendre le contrôle en moyenne de 2H de valeur ajoutée par jour qu’il peut mettre à disposition de son client. Le bénéfice indirect est de 8 000 euros HT par mois par avocat.